UncategorizedVie paroissiale

Les Goussainvillois au FRAT de Lourdes (17-22 avril 2018)

 

 

 

Tous les deux ans, les jeunes âgés de 15 à 18 ans des 8 diocèses d’Île de France se retrouvent à Lourdes pour le pèlerinage du Fraternel, dit le FRAT, qui célébrait cette année son 110 anniversaire. Autre jubilé qui est également fêté en 2018 à Lourdes: c’est le 160ème anniversaire des apparitions de la Vierge Marie à Sainte Bernadette Soubirous. Une grâce de vivre le pèlerinage des jeunes franciliens à ce moment-là !
Ce pèlerinage s’inscrivait aussi dans la continuité de la démarche synodale. Les évêques convoqués par le pape à l’automne prochain pour un synode à Rome sur les jeunes, la foi et le discernement des vocation, ont invité les FRATeux à méditer sur les questions suviantes et à rédiger des propositions concrètes:

 

"Qu'est ce que l'Eglise peut faire pour que la vie de ses membres soit plus belle?"


"Qu'est ce tu peux faire dans l'Eglise pour que ta vie soit plus belle?"


Une cinquantaine de jeunes de la paroisse de Goussainville y ont participé, accompagnés par le père Carly et quelques animateurs et animatrices de la paroisse. Parmi ce groupe, quatre jeunes ont préparé un témoignage au retour de cette aventure de prière, de rencontre et de chant.

 

« Pour moi ce n’était pas mon premier FRAT, j’avais déjà participé au FRAT de Jambville ce genre de rassemblement n’est pas nouveau pour moi mais j’ai senti que celui-ci est totalement différent. Déjà on était quand même 10 000 jeunes, provenant d’Île de France, dans un seul sanctuaire ce qui est énorme ! Et ce que j’ai trouvé magnifique c’est quand nous étions tous dans la basilique Pie X a chanter, à écouter les enseignements des évêques de chaque diocèse pendant les célébrations de ces 4 jours. Malgré des nuits très courtes (le retour à l’hôtel se faisait à minuit et on devait se réveiller à 6h30) je garde un bon souvenir de ce FRAT. Hors des célébrations à Pie X, nous avons aussi vécu des temps de carrefours, une adoration, une célébration avec l’onction des malades et une messe avec notre diocèse. Pour moi le plus marquant a été l’adoration car je me sentais vraiment bien, j’avais l’impression de discuter avec Dieu. Le chemin du retour a été dur parce qu’on a tous récupéré notre quotidien mais je pense que maintenant il va être différent, car j’ai vu que ce pèlerinage a changé beaucoup de jeunes, dont moi. On est devenus de bons amis et j’espère les revoir bientôt que ce soit dehors ou bien dans l’église. »

Loic, 17 ans

 

« Lorsque j’ai appris que j’allais au FRAT, j’étais contente mais rien de plus. Je me suis dit que pendant tout notre séjour nous irions à la messe tous les jours, que l’on en s’amusera pas tant que ça et que l’on sera avec des personnes qu’on ne connaît pas Et bien, J’AVAIS FAUX SUR TOUTE LA LIGNE !
Lorsque nous sommes arrivés à Lourdes j’étais très contente d’être arrivée parce que c’était la première fois de ma vie que je voyageais aussi longtemps. Quand nous avons fait les lieux saints comme la grotte, le me suis sentie apaisée et plus proche de la Vierge, de Dieu et de Jésus. Je ne peux pas dire quel était mon lieu ou mon moment préféré parce que j’ai tout aimé, mais il faut quand même avouer que la messe et les nombreux concerts dans la basilique étaient géniaux ! J’ai aimé chanter avec plus de 10 000 personnes.
Pendant ce séjour je me suis confessé, cela m’a fait un bien fou car je n’y avais pas été depuis un moment. Les autres activités comme les carrefours, les temps libres avec nos animateurs ou le témoignage que nous avons pu écouter étaient fantastiques.
Je suis tellement heureuse d’avoir fait de nouvelles rencontres : je me suis fait des amis, je me suis rapprochée de certaines personnes et je dirai que grâce au pèlerinage j’ai trouvé la force de parler et de pardonner à des gens.
Il y a encore beaucoup d’autres choses que j’aimerai dire, mais je vais faire court, cette expérience était EXTRAORDINAIRE !!!
Même si la confirmation approche je ne vais pas m’arrêter là, j’essayerai de venir le vendredi soir [ndlr : aux rencontres Angelus] et si Dieu le veut, je souhaiterai repartir dans deux ans ! Merci à tous pour ce voyage merveilleux ! »

Mathilde, 15 ans

« Cette année, j’ai vécu mon premier FRAT de Lourdes. Avant le départ, quelques personnes autour de moi m’en avaient parlé, donc j’avais déjà une petite idée de ce que ça allait être. Malgré la fatigue, j’ai vécu à Lourdes des moments de joie, de prière, de partage et de louange avec tous les FRATeux. Pendant les carrefours, nous étions amenés à rencontrer des jeunes d’autres paroisses, pour discuter autour de l’évangile et partager nos idées sur le thème de la démarche synodale (ce que l’église peut faire pour nous et nous pour l’église). Ce qui m’a le plus marqué était la procession mariale, tout le monde avait allumé un cierge et se déplaçait en procession, en priant le chapelet. Je projette de participer à la prochaine édition du FRAT, et d’encourager les jeunes de la paroisse à en faire autant ! »

Elodie Marie,  15 ans

« Durant ces 4 jours de FRAT, j’ai pu retenir certains moments qui m’ont permis de nourrir encore plus ma foi. Tout d’abord, je tiens à vous dire que ce FRAT n’a pas été de tout repos : il y avait de longues marches, et on avait moins de sommeil. Pour autant, cela ne m’as pas trop dérangé ni le fait de rester assise pendant 2h sous la basilique Pie X. J’ai pu, grâce à ce FRAT, m’ouvrir un peu plus aux autres, écouter avec attention la Parole de Dieu. Et m’ouvrir moi-même en laissant de côté ma timidité, moi qui d’habitude ne chante pas je l’ai fait et cela m’a fait du bien. Lors des rassemblements dans la basilique, des paroles m’ont interpellé comme le thème qui a été abordé «Sois sans crainte, il t’appelle», j’ai donc répondu à son appel en allant au FRAT. J’ai vécu aussi des moments marquants lors de ce pèlerinage. Ils m’ont montré que Dieu accorde de l’importance à tout le monde peu importe qui nous sommes car Dieu nous aime tels que l’on est. Pour vous avouer je n’arrivais pas à croire cela, après mes nombreuses prières quelques-unes se sont réalisées. Désormais je sais qu’ Il m’entend. J’ai pu renforcer ma foi grâce à la Parole de Dieu, aux rencontres que j’ai pu faire lors des carrefours avec des jeunes d’autres diocèses. J’ai aussi compris que Dieu m’appelle à vivre une vie meilleure dans laquelle je LUI fais confiance et je sais qu’ IL m’aidera dans des moments difficiles car je sais qu’Il veut mon bien. »

Anne-Evalyne, 17 ans

 

Avant le départ, le dimanche 15 avril,  les jeunes s’étaient réunis à l’église Saint Michel de Goussainville pour célébrer la messe d’envoi en pèlerinage, au cours de laquelle ils ont reçu la bénédiction solennelle des pèlerins.

messe d’envoi du FRAT

Pendant leur séjour à Lourdes, les jeunes ont également prié pour la communauté et ont porté à la grotte des apparitions, toutes les intentions de prière confiées par les fidèles de l’Eglise de Goussainville.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *